Le bonheur s’il vous plaît

Comme dirait l’autre, je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien. Alors tu me demandes à quoi ça tient le bonheur ? A pas grand chose, à ces petits riens qu’on ne savoure parfois que du bout des lèvres, à cette émotion qui monte quand Lu joue du piano, bonheur absolu, à…… Poursuivre la lecture de Le bonheur s’il vous plaît

Mon oeil !

Sale gueule. Oui, j’avais une sale gueule ce matin là. En déjeunant, je ruminais des céréales en me disant que ça y était, j’avais dû vieillir plus vite cette nuit là, que l’ouvrage du temps avait fait outrage à ma tronche, que ça se passait comme ça en fait, mais que personne n’en parlait… tu…… Poursuivre la lecture de Mon oeil !

C’était la rentrée…

Un jour pas comme les autres, mais un jour pas si important que ça non plus. Tous avaient dû reprendre leurs vieux sacs, leurs cartables jaunes à oreilles ou leurs pochettes pas surprise et reprendre un chemin. L’école, élémentaire, le collège, le bahut, la fac, le taf, le journal, les petits bouchons et les coups…… Poursuivre la lecture de C’était la rentrée…

En attendant l’hiver

Peut-être qu’on le fera pas. Peut-être que cet ailleurs où on peut faire pousser nos rêves dans un infini bordel n’existe pas. Pas encore en tout cas. Il faudrait sortir du bois plutôt que de rentrer des tonnes de bûches en attendant l’hiver. Un hiver qui ne viendra peut-être plus. Trop chaud, trop aride désormais…… Poursuivre la lecture de En attendant l’hiver

Monsieur Robot

Hier, il paraît que des gens se sont écharpés au magasin à cause de robots cuistots… Laissez-les rêver, ces hommes et ces femmes, empoignants des gros paquets quitte à se mettre un gros taquet, s’agrippant à quatre bras autour du carton, qui contient leurs rêves de cuisine, tourtes de potiron farcis à la noix de…… Poursuivre la lecture de Monsieur Robot

Instagramable

Ils arpentaient les rues, à la recherche du cliché idéal. Ils arpentaient les rues, et ne voyaient que le prisme d’une fleur fatale, le zoom sur une poignée de porte un peu rouillée, le cadrage serré sur un pavé déformé. Ils arpentaient les rues, l’œil tendu, la main prête à dégainer, les sens à l’affût.…… Poursuivre la lecture de Instagramable

Le gâteau gâteux

En cherchant un truc tout à l’heure, je suis tombée sur un paquet de gaufres au sucre perlé, totalement oublié dans la cachette du placard. Elles étaient presque pas périmées, alors j’ai craqué. J’ai ouvert l’emballage plastique puis, fébrile, j’ai croqué dedans. La gaufre, pas l’emballage. J’avais trop faim, de toute façon. Il* avait dit…… Poursuivre la lecture de Le gâteau gâteux