Petite tempête

Il est presque midi et je n'ai pas de nouvelles. J'ai froid, dehors le soleil a décidé de se cacher, et je suis allongée sur mon lit à écrire. Mes coudes posés sur la couverture, ma plume glisse sur les carreaux et je ne fais que des ratures. Tu sais, j'ai aimé notre rencontre, nos … Lire la suite de Petite tempête

Février me voilà !

Ah euh, comment ça ? On serait passé en 2019 ? Et cet insidieux rappel de Facebook, qui m'ordonne de donner des nouvelles aux gens qui suivent ma page (presque 2 000 on est ouf*). Et 2019 qui a déjà grignoté tout janvier, qui nous amène dans "cake" jours au mardi tout gras (ou c'est … Lire la suite de Février me voilà !

Sur mon 31…

Jour collant. Drôle de journée, engluée dans la douceur de décembre, qui semble ne jamais vouloir nous emmener dans l'hiver. Tant attendu, tant redouté. Voir les crêtes des arbres nus se figer dans la gelée blanche, jeter des châtaignes au-dessus d'un feu brulant, rougir des joues et avoir le bout des doigts tout bleus, ne … Lire la suite de Sur mon 31…

Une histoire de Schtroumpf

Ne me demandez pas pourquoi, hier, 22 décembre, avec Lulu, nous avons terminé notre quête de casse-dalle au McDo (j'ose même pas l'écrire en entier) du coin. Ben oui, le kebabier venait de fermer, les boulangeries ne faisaient rien de salé un samedi à 14 heures... Que reste-t-il d'ouvert quand rien n'est tout vert ? … Lire la suite de Une histoire de Schtroumpf

Loose un jour…

Toujours particulier, une journée d'anniversaire. Y'en a qui décident de ne pas bosser, d'autres de fêter ça au bureau ;), d'autres qui boudent en songeant à leurs vertes années, bref, aujourd'hui, c'est mon anniversaire. J'ai bossé ce matin, mais cet après-midi, nous voilà, avec Noé, partis à Pléneuf pour un rendez-vous médical, qui nous donne … Lire la suite de Loose un jour…

Gentils coquelicots

Des grappes d'humains se pressaient le long de la falaise. Voir passer les géants des mers, qu'ils disaient dans le Ouest-Fonce. Vas-y Alphonse, pousse toi que j'les voie moi. Léonie éteignit le poste d'un geste las. Des géants aux quatre vents, elle n'en avait cure, finalement. Elle aussi voulait avoir des ailes pour voler, sur … Lire la suite de Gentils coquelicots

Les absents ont toujours tort…

Ce matin, je suis dans la peau d'un député. Pas d'une députée, désolée mais il n'y a que des mecs dans mon département. Je m'appelle Eric, Marc, Hervé, Bruno ou Yannick. Et c'est vachement dur de se mettre dans la peau de ces mecs-là. Les matins des votes de l'interdiction du glyphosate, ils avaient décidés … Lire la suite de Les absents ont toujours tort…

But ultime

Les drapeaux au vent, le pays en pré-liesse, le soleil levant... tout dans ce matin respirait un air de "à flon la France", orné de flons flons, sans Yvette Horner et son accordéon, mais tout en bleu, blanc rouge. Les gens avaient mis des drapeaux sortis d'on ne sait où à la fenêtre, les magazines … Lire la suite de But ultime

Passer, repasser…

Il faisait chaud aujourd'hui. Il faisait une chaleur à crever dans le grenier, là-haut. Lilas avait installé sa table à repasser, et la vapeur du fer augmentait l'impression étouffante de ce début d'été, de ce jour de fête. Elle repassait avec application, les coins des taies d'oreiller, en songeant aux prochains qui dormiraient, la tête … Lire la suite de Passer, repasser…

Attraper l’été

C'est comme si on sentait que ces quelques jours pouvaient être les derniers. Les derniers d'un été fugace et insolent, qui arrive en avril et pourrait se dissoudre en mai. C'est comme si on voulait capturer ces moments, avec dedans les odeurs de barbecue et la bière qui frise le bord des verres. On prendrait … Lire la suite de Attraper l’été

On voit de drôles de choses…

Si tu savais ! M'a dit ce matin mon voisin. On voit de drôles de choses, des maladies rares qui s'attaquent aux gens de moins de 30 ans, des gens qui meurent à 40 en laissant un petit de 5 ans, on voit de ces cons au cimetière, chronomètre à la main -ben oui, il … Lire la suite de On voit de drôles de choses…

Histoire de déco #1

Dans ma chambre, j'ai mis des disques en déco. Sur le mur, avec des cartes postales, il sont là parce que j'ai plus rien pour les écouter depuis un bail, et que je trouvais qu'ils allaient bien sur mon mur. Avec les couleurs, enfin tu vois le délire quoi. J'ai mis aussi des cartes postales … Lire la suite de Histoire de déco #1