Cold tears, Dominic Sonic

On se dit toujours qu’on a tout le temps. Jusqu’à la prochaine fois. Jusqu’à ce jour où la mort se taille la vedette, emporte avec elle la possibilité d’une nouvelle rencontre, dans les lumières ultra-violettes d’une salle de concert surchauffée ou d’un bistrot aux vitres embuées. Poser son sac quelques heures et entrer dans la transe.

Retrouvez la suite de ma contribution au super projet de Gilles de Kerdel « Écoutons nos pochettes », sur la pochette du premier album de Dominic Sonic, disparu trop tôt. C’est par ici que ça se passe :

Et le bonus vidéo, si vous êtes encore sur cette page ! Bonne soirée à vous 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s