Interdit aux cinéphiles

Bienvenue chez les Méchants… et ça fait super peur.

Hier soir, j’ai regardé un film interdit aux moins de douze ans. Y’avait un type chelou et un peu chauve, qui avait 23 identités, et peut-être une 24ème mais on ne sait pas trop. Comme j’avais peur, je n’ai regardé que d’un œil. Alors j’ai pas tout compris. Le mec kidnappe trois adolescentes et ça se termine mal, très mal.

Quand ce grand malade s’est mis à fracasser sa psy qui était venue chez lui, car elle s’inquiétait -pauvre femme- c’en était trop pour moi, et j’ai préféré ne jamais connaître la fin et laisser la dernière survivante avec le super malade, qui, avant que je coupe, s’accrochait au plafond et sautait sur ses proies comme un cabri transformé en Hulk (sa 24ème identité peut-être ?). Mais si j’ai trouvé le sommeil, j’ai aussi trouvé des cauchemars peuplés de sadiques ressemblants étrangement au type du film, avec ses veines qui ressortaient du cou quand il était vraiment très fâché. Fâcheux.

Alors ce soir, pour me détendre un peu après cette nuit de folie, je tombe -au hasard- sur un nouveau film interdit aux moins de douze ans. Et le mec d’hier avec ses trois prisonnières, c’était rien à côté de celui de ce soir. Là, c’est un père de famille qui se fait enlever sa fille par des narco-trafiquants très méchants. « Il est vite confronté à des personnages particulièrement dangereux… » disent-ils à Télérama sur le résumé. Sauf que Bryan, un, il s’appelle Bryan, deux, faut pas l’emmerder, trois, il était agent secret avant d’être retraité. Les mecs ils ont mal choisi leur victime, car c’est un super balèze, et ça se termine mal, très mal. Il y a même un certain Monsieur Makon dans le film, qu’à l’air con mais con. Contrairement à hier, où les pères des trois filles ont été infoutus de les libérer (d’ailleurs où étaient-ils ?) ça se termine mal… pour les Méchants.

Car Bryan sauve sa fille à la fin, après s’être bien bagarré avec tout le monde pendant 1h30 (bagarre est un euphémisme hein, il était doté de méga-pouvoirs). Hé non, pas de spoiler à l’horizon, tout le monde sait qu’à la fin, ce sont -presque- toujours les Méchants qui perdent, sauf si on va se coucher avant la fin. Là, tout peut arriver…

Les brèves d’Agnès (c) 2020
PS : si vous tenez vraiment à avoir les titres de ces deux films, n’hésitez pas, je pourrais vous les dévoiler en commentaires 😉

4 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s