Instagramable

IlsarpentaientlesruesIls arpentaient les rues, à la recherche du cliché idéal. Ils arpentaient les rues, et ne voyaient que le prisme d’une fleur fatale, le zoom sur une poignée de porte un peu rouillée, le cadrage serré sur un pavé déformé.

Ils arpentaient les rues, l’œil tendu, la main prête à dégainer, les sens à l’affût. Ils arpentaient les rues, toujours prêtes à les surprendre, à leur donner une vue imprenable qu’eux seuls saisiraient ou qu’ils balanceraient dans les limbes anonymes des paysages déjà vus.

Et elles, elles se laissaient traverser, au-delà des contes et histoires qu’on voulait bien leur prêter. Piétinées parfois par des indélicats, des catastrophes ambulantes qui n’avaient d’autres idées que de les capturer, et ne livraient leurs secrets qu’à quelques poètes égarés, qui ne passent par là que pour cheminer… la tête en l’air !

Mai 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s